Top 5 des cimetières aux légendes étranges

Lieux de paix et de sérénité pour certains, les cimetières n’ont pourtant pas la réputation d’être les meilleurs endroits pour se promener. Les légendes et les mythes y sont d’ailleurs très nombreux. Sensations étranges, apparitions visuelles ou sonores et même agressions, ces endroits ne sont pas toujours de tout repos. Le Journal du Paranormal vous a concocté une liste des cimetières réputés pour être les plus hantés du monde.

1) Le cimetière Saint-Louis

Le cimetière Saint-Louis

Ouvert en 1789 à l’époque de la Louisiane française, le cimetière Saint-Louis est le plus ancien de la Nouvelle-Orléans. A cause des nappes phréatiques peu profondes, il est impossible d’enterrer les morts dans le sol. Les cercueils sont donc placés dans des cryptes en pierre qui peuvent accueillir des familles entières. On l’appelle la « Cité des morts » car les édifications de tombeaux de plus en plus hauts façonnent de véritables rues.

Il est assez connu dans le milieu dans la mesure où ce cimetière abrite en son sein Marie Laveau, la reine du vaudou de la fin du 19e siècle. De nombreuses personnes laissent des offrandes sur sa tombe. La plupart des visiteurs qui viennent la voir suivent un rituel particulier : dessiner trois croix sur la pierre. Son rire hanterait toujours les lieux et elle a été aperçue à de nombreuses reprises par des visiteurs.

2) Le western Burial Ground

Western Burial Ground

Ce cimetière de Baltimore est notamment célèbre car il abrite en son sein la dépouille d’Edgar Allan Poe. Son fantôme aurait notamment été aperçu dans les catacombes. Mais ce lieu est réputé pour être hanté par le « Skull of Cambridge », le « Crâne de Cambridge ». En effet, le crâne d’un ministre assassiné aurait été enseveli dans le ciment car d’après les rumeurs, il hurlait depuis l’intérieur de sa tombe. La tête crierait toujours et la légende raconte que si vous entendez ses hurlements, vous deviendrez fou.

Des personnes racontent également que les fantômes des anciens fossoyeurs chasseraient les visiteurs irrespectueux. Enfin, Leona Wellesley, une femme internée dans l’hôpital psychiatrique, non loin du cimetière, aurait été enterrée avec sa camisole de force. On entendrait son rire fou en passant près de sa tombe.

3) Le cimetière de Howard Street

Cimetiere Howard Street

Construit au sein de Salem, ce cimetière jouit dans un premier lieu de la réputation de la ville elle-même. En effet, elle est connue pour avoir été le lieu de nombreuses mises à mort de soi-disant sorcières. Lors du procès, un vieil agriculteur, Giles Corey, fut lui aussi accusé de sorcellerie.

Campant sur sa position d’innocent, il fut torturé d’une affreuse manière : de lourdes plaques étaient posées sur son ventre, les unes après les autres, jusqu’à l’écrasement total. Juste avant de mourir, il jeta une malédiction sur la ville. Son fantôme hanterait le cimetière depuis lors.

4) La vallée des rois

La vallée des rois

En matière de légendes étranges, le site funéraire utilisé pendant près de 500 ans, de la Vallée des Rois en Egypte contient de nombreuses tombes et chambres funéraires, et il en existe sûrement d’autres pas encore découvertes. Certains visiteurs auraient été témoins d’apparitions d’Akhenaton.

D’autres auraient aperçu un grand pharaon sur un char de feu tiré par des chevaux noirs. Lorsque les rois étaient déposés en terre, des malédictions étaient jetées sur la chambre funéraire par les prêtres afin de dissuader les pilleurs.

Les inscriptions menaçantes sur les murs ne dissuadèrent pas l’équipe d’archéologues d’Howard Carter lors de la découverte du tombeau de Toutankhamon. A la fin de l’année, 7 membres du groupe décédèrent, victimes de fièvres, d’infections ou de mort subite inexpliquée.

5) La noria

Cimetière Noria

Durant une forte croissance économique dans la ville de la Noria au Chili, de nouveaux habitants s’y installèrent. les mines fermèrent et les résidents furent contraints de vivre dans des conditions désastreuses. Beaucoup moururent et furent enterrés à quelques mètres de la sortie de la ville.

Cependant, ce cimetière n’est pas comme les autres. En effet, les tombes sont ouvertes et leurs occupants se lèveraient la nuit pour retourner errer dans leur ville.

D’étranges enfants auraient également été aperçus en train de jouer près de l’école abandonnée. De nombreuses personnes auraient tenté de traverser la Noria et ne seraient jamais revenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

4 × trois =