Le secret des codes Illuminati

C’est LE complot qui permet de mettre en cohérence tous les autres, de l’assassinat de Kennedy au 11 Septembre, en passant par la Révolution française et les extra-terrestres de Roswell. Les Illuminati, mystérieuse société secrète, agiraient dans l’ombre pour prendre le contrôle de la planète – c’est peut-être déjà le cas – afin d’instaurer un “Nouvel ordre mondial”.

1 Français sur 5 est persuadé que ces mystérieux Illuminati “tirent les ficelles de l’économie mondiale”.

Qui sont-ils ?

L’élite de la franc-maçonnerie ? Les détenteurs d’un savoir occulte ? Un lobby militaro-financier ? Pour certains, les Illuminati incarnent l’intervention du diable sur terre: ils seraient les alliés de l’Antéchrist.

A moins que le nom Illuminati ne désigne un super-lobby tentaculaire, dont l’identité véritable est tenue secrète, et qui tirerait les ficelles dans les coulisses de la politique et de la finance.

Les Illuminati compteraient parmi eux les membres des familles de la haute finance et des dynasties du gotha européen, comme les Rockefeller, les Rothschild ou les Windsor. Ils seraient également composés des cénacles les plus influents, tels le club Bilderberg, la Commission trilatérale ou le Council on Foreign Relations.

Ils auraient infiltré l’industrie de la musique et du divertissement afin de mieux endoctriner les masses. Car leur but est d’asservir l’humanité. Au nombre de quelques milliers à travers le monde, ils cultivent une discrétion absolue, au point que personne ne les connaît avec certitude.

Triangle illuminati

Les Illuminati ont vraiment existé…

Nous sommes en Allemagne, au XVIIIe siècle. Alors que la franc-maçonnerie se répand en Europe, une société secrète apparaît en Bavière, fondée en 1776 par Adam Weishaupt, un ancien jésuite : c’est l’Ordre Illuminati.

Les Illuminati de Bavière (“Illuminés”, ou “ceux qui savent”) ne sont guère nombreux. Mais ils infiltrent quelques loges franc-maçonnes allemandes. Quels sont leurs buts ? Difficile à dire. Les Illuminati se réclament des Lumières, ils sont matérialistes et anticléricaux.

En 1784, l’électeur de Bavière Charles Théodore de Bavière décide de dissoudre toutes les sociétés secrètes. Considérés comme des criminels, contraints à l’exil, les Illuminati auraient complètement disparu avant 1789.

Mais en est-on bien sûr ? Et ne seraient-ils pas apparus des siècles plus tôt ?

Un exemple parmi tant d’autres : Le billet de 1 dollar

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la puissance des Illuminati serait exhibée bien en évidence : sur le billet vert. Le roi dollar incarnerait ainsi l’avènement de leur empire. C’est après l’élection en 1933 du président américain Franklin D.Roosevelt, un franc-maçon, que le billet de 1 dollar adopte son aspect actuel :

Dans la partie gauche du billet figure une bien étrange pyramide égyptienne, coupée en deux. A la base de cette pyramide est inscrit le nombre MDCCLXXVI, soit 1776. C’est l’année de la fondation des Etats-Unis. Mais aussi celle de l’ordre des Illuminati de Bavière…

Au sommet, “l’œil irradiant dans toutes les directions” représente “l’œil qui espionne tout”.

Sous la pyramide, l’expression latine Novus Ordo Seclorum “explique la nature de l’entreprise : la signification serait ‘un Nouvel ordre social’ ou une ‘nouvelle donne’”, soit un “New Deal”. Annuit Coeptis signifierait: “Notre entreprise [la conspiration] a été couronnée de succès”. (source: “Pawns in the Game”, Des Espions sur l’échiquier, William Guy carr, 1958).

Et de nombreux autres codes seraient cachés dans le billet vert.

Sauf que… le dessin ornant le billet de 1 dollar est le même que sur le Grand sceaux des Etats-Unis, utilisé dès 1782, soit six ans seulement après la création des Illuminati de Bavière. Et Novus Ordo Seclorum ne se traduit pas par “nouvel ordre mondial” mais par “nouvel ordre pour les siècles”, une expression qu’il faut entendre en gardant à l’esprit les valeurs de la Déclaration d’indépendance.

Le propre des symboles est de laisser une large place à l’interprétation. En cherchant bien, on découvre ainsi que les différents billets américains auraient annoncé les attentats du 11 Septembre.

L’essayiste Edward Griffin affirme pour sa part que la Banque fédérale américaine (la Fed) a été fondée par un cartel de banques privées contrôlées par les plus puissants milliardaires, et qu’elle sert donc leurs intérêts particuliers. Des milliardaires qui, bien sûr, feraient partie des Illuminati.

A la vérité, la Fed est fondée sur l’articulation de banques régionales. Ses gouverneurs sont nommés par le président américain, après confirmation devant le Sénat.

Le plus grave, sans doute, est que de telles calembredaines sont prises pour argent comptant par une part non négligeable de nos contemporains. Un sondage Ipsos, publié dans Le Parisien le 18 juin 2014, établit que 1 Français sur 5 est persuadé que ces mystérieux Illuminati “tirent les ficelles de l’économie mondiale”.

Le pourcentage est encore plus élevé parmi les jeunes des quartiers populaires, où la perte de repères et l’absence de perspectives d’avenir alimentent le sentiment d’impuissance face à son propre destin. Le philosophe Philippe Huneman voit dans ce phénomène une “superthéorie du complot”.

Les Illuminati constituent en effet l’archétype du conspirateur, sa forme la plus pure… dans la mesure où ils n’existent pas. Encore que…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*