Révélations sur Jack l’éventreur

0
705




PUBLICITE

Jack l’Éventreur (en anglais, Jack the Ripper) est un tueur en série qui vécut à Londres à la fin du XIXe siècle, dont l’identité n’a jamais pu être établie. Il assassina au moins cinq prostituées du quartier pauvre de Whitechapel, à Londres en 1888.

Le premier assassinat est celui de Mary Ann Nichols, retrouvée égorgée et éventrée à Whitechapel, le 31 août 1888. Le dernier, avec un degré d’horreur indicible, est celui de Mary Jane Kelly, retrouvée affreusement mutilée dans sa chambre le 9 novembre de la même année. Les victimes de Jack l’Éventreur étaient toutes des prostituées occasionnelles œuvrant à Whitechapel, dans l’East End, l’un des quartiers les plus pauvres de Londres. À l’exception de la dernière, âgée de 25 ans, la plupart des victimes avaient la quarantaine.
Cette affaire non résolue constitue encore aujourd’hui une énigme : quelle est l’identité de l’assassin, quel est son mobile, pourquoi s’en est-il pris à des prostituées, pourquoi s’est-il arrêté soudainement, etc… ?

Trois des cinq crimes se déroulent dans des lieux publics, en pleine rue, et un quatrième dans une cour d’immeuble. Les actes de prostitution ont souvent lieu, à cette époque, sur la voie publique, alors peu éclairée, dans des impasses, des ruelles étroites, ou des passages privés. L’assassin profite donc d’un terrain propice où il peut agir sans se faire remarquer.
Les victimes sont d’abord égorgées. Deux d’entre elles sont éventrées : l’assassin a ouvert l’abdomen et en a retiré les viscères (intestins, reins, utérus), pour les disposer ensuite sur l’épaule des cadavres ou les emporter. Un morceau de rein humain fut même envoyé au chef des Comités de vigilance de Whitechapel, George Lusk, accompagné d’une lettre, dont l’auteur dit l’avoir prélevé sur l’une des victimes.
Elizabeth Stride, fut égorgée, mais non éviscérée : le corps était encore chaud lors de sa découverte et il est probable que son assassin n’ait eu le temps de terminer sa besogne.
La dernière victime, Mary Jane Kelly, fut assassinée dans la chambre qu’elle louait, à Miller’s Court, et totalement éviscérée. Ses organes étaient éparpillés dans toute la pièce, l’assassin ayant eu, cette fois, tout le temps d’agir…

Les théories les plus folles courent encore sur son identité, et passionnent des centaines de “Ripperologues”. D’innombrables livres et films ont été produits à son sujet, offrant chacun “la” solution de l’énigme… qui ne sera sans doute jamais connue.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Article précédentA la recherche de signaux extraterrestres
Article suivantApparition d’OVNI à Kecksburg
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments