OVNI : Des incidents maquillés

Pourquoi les incidents liés aux OVNI sont-ils systématiquement passés sous silence et ce, quel que soit l’endroit du monde où ils se produisent ? Qui impose cette loi ? Comment s’y prennent-ils ? Et surtout jusqu’où sont-ils prêts à aller pour faire taire presque tous les témoins ?

Corps extraterrestres, artefacts religieux puissants, OVNIS, zone 51… Que nous cache t-il derrière les murs de ces entrepôts si célèbres ? Pourquoi ne sommes nous pas informés ?

De nombreuses personnes affirment avoir aperçu des ovnis dans plusieurs régions. Certaines disent même avoir été enlevées par des extraterrestres. Mais en général, le scepticisme l’emporte et leurs déclarations sont passées sous silence. Pourquoi les apparitions d’objets volants non identifiés sont-elles traitées comme des hallucinations farfelues ? Qui impose cette loi du silence, et pourquoi ?

Il existerait un lieu où 70 000 fichiers concernant les OVNIS seraient répertoriés depuis plus d’un demi siècle. Cet endroit s’appelle Hangar 1 et ses portes sont enfin ouvertes pour investigation. Un gouvernement fantôme et ses agents spéciaux, les «hommes en noir», auraient pour mission de protéger ces précieuses informations et d’empêcher qu’elles parviennent aux oreilles du public.

Pourquoi les incidents liés aux OVNI sont-ils systématiquement passés sous silence ?

 

“Nous ne sommes pas seuls sur Terre”

Depuis la nuit des temps, de mystérieux objets sillonnent les cieux de la Terre. Qu’on les appelle OVNI, PAN, UFO ou flying saucers, leurs origines, leurs matières voire consistances sont à ce jour une énigme mais aussi un formidable outil de réflexion, de rêverie et de recherche, faisant indéniablement progresser la pensée humaine, la littérature et la science. A travers cette quête, astrophysiciens, écrivains, ufologues et scientifiques soulèvent peu à peu le voile.

70 ans après Roswell, l’énigme du crash d’un OVNI au Nouveau Mexique, l’affaire questionne toujours. Malgré les démentis et les opérations de désinformation des services secrets américains, les témoignages s’accumulent. La lettre testament de Walter Haut, par exemple, est un document intéressant.

La conclusion est saisissante : “Nous ne sommes pas seuls sur Terre“. Toute la technologie moderne, cartes à puces, avions furtifs, implants, rayons laser, seraient issus de la récupération par les américains d’un OVNI et de ses occupants en 1947.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de