OVNI sur l’aéroport

Il se passe des choses ignorées des compagnies aériennes et des gouvernements, mais des enregistrements dévoilent la vérité. Pourquoi les ovnis pénètrent ils dans nos espaces aériens les plus vulnérables. Certains objets capables de faire un trou de 2,5 km dans les nuages échapperaient aux radars aériens..

Observation d’un OVNI sur l’aéroport O’Hare de Chicago

Le 7 novembre 2006, à 16h30, un OVNI est observé à la tombée du jour au-dessus de l’aéroport O’HARE de Chicago, considéré comme le 3em aéroports le plus grands des États-Unis. L’observation aurait duré environ 15 minutes et la taille de l’objet serait évaluée entre environ 2 et 8 mètres. Les écrans radars de la Tour de contrôle n’ont rien remarqué. Serait-ce parce qu’il était trop petit ?

Des enregistrements entre la Tour de contrôle et leurs collègues crédibilisent les témoignages de ces derniers. Ils auraient été environ une quinzaine de témoins.

OVNI aéroport Chicago 2009
Illustration d’un OVNI au-dessus de l’aéroport de Chicago

Les employés d’United Airlines rapportent que l’objet aurait foncé à travers l’épaisse couche nuageuse à une telle allure qu’un trou se serait formé dans les nuages.
Le Chicago Tribune consacra sa couverture à cet incident, de même que quelques médias tels que CNN, Fox News,…. Aucune enquête officielle n’a été ouverte.

En étudiant l’incident de O’Hare, il est parvenu à la conclusion qu’aucun ballon-sonde n’a été lancé dans les environs de O’Hare le 7 novembre. Pour lui, “Ce serait invraisemblable que les militaires effectuent des tests aériens à proximité d’un aéroport “.

Tous les témoins de l’incident de O’Hare, dont plusieurs pilotes, ont affirmé avec certitude, en raison de sa forme discoïdale et de ses caractéristiques de vol, que ce ne pouvait être ni un avion, ni un hélicoptère, ni un ballon-sonde, ni aucun appareil de la sorte.

Chicago O'Hare OVNI
OVNI sur Chicago O’Hare Aéroport

Ils affirment que l’objet était gris foncé et se détachait nettement en dessous de la couverture nuageuse, il n’émettait aucune lumière. Ils ont estimé que le diamètre de l’engin devait se situer entre deux et huit mètres.

Certains témoins disent qu’il ressemblait à un frisbee en rotation, alors que d’autres affirment qu’il ne semblait pas tourner sur lui-même. Tous tombent d’accord sur le fait qu’il ne produisait aucun bruit et se tenait immobile dans le ciel, juste sous la couche de nuages qui plafonnait à six cents mètres, jusqu’à ce qu’il file tout droit à travers les nuages.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de