Au plus fort de la Seconde Guerre mondiale, les Nazis comptaient sur leurs scientifiques pour développer des armes si révolutionnaires qu’elles pourraient changer le cours de la guerre. Plusieurs témoignages font état d’un audacieux projet de voyage dans le temps, baptisé «Die Glocke» (la cloche).

Ce projet a-t-il réellement été mené à bien ? C’est la réponse à cette question que cherche Giorgio Tsoukalos depuis la Pologne jusqu’en Transylvanie.

Die Glocke (la cloche en français)

Die Glocke (la cloche en français) était le nom de code d’un projet top secret qui aurait été développé par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Cette mystérieuse machine aurait été une expérience de système de propulsion anti-gravité.

Ce site top secret des nazis se situe près de la mine de charbon de Ludwigsdorf .

De nos jours, des vestiges de l’expérience sont encore présents sur le site. Elle aurait nécessité une quantité très forte d’énergie, ce qui explique qu’une centrale électrique thermique ait été construite à proximité en 1941. Selon certaines rumeurs, cette cloche serait réapparue en 1965 à Kecksburg (USA) soit 20 ans après sa disparition en 1945, et récupérée secrètement par l’armée US qui a étouffé l’affaire.

En fait, ce thème appartient à la mythologie qui entoure les activités de certaines officines nazies telles que l’Ahnenerbe et qui ont alimenté tant les fantasmes des amateurs d’ésotérisme que l’imagination des auteurs de science-fiction et d’uchronie.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de