C’est dans l’état de New York à East Bethany que s’élève un bâtiment totalement délabré telle une dent pourrie dans le paysage. Ce bâtiment est l’asile Rolling Hills et celui-ci accueillait les sans-abris, les ivrognes, les orphelins et les déséquilibrés. Durant sa période d’activité, il y a eu beaucoup de morts.
Il a été construit dans les années 1820 et sa réputation n’est plus à faire. Zak nous relate une histoire troublante, celle de Roy. Ce dernier a été abandonné à l’âge de 12 ans par son père, un grand banquier. La raison de cet acte est le fait que le garçon était atteint de gigantisme et celui-ci hanterait les lieux. Plusieurs témoins ont même photographiés son apparition et sur certains clichés, on remarque une très grande ombre. Stacey Jones, un témoin, explique le passé de la bâtisse.

Elle relate qu’à l’époque, c’était un hospice pour les sans-abris et les défavorisés. Mais, les résidents étaient variés et toutes sortes de personnalités étaient mélangées. C’est après la guerre de sécession que les gens se sont intéressés à ce qui s’y passait et pour ceux-ci, la découverte de l’endroit fut un véritable choc.
En 1938, une infirmerie fut construite qui est devenue une maison de retraite par la suite, mais aussi un sanatorium. L’endroit a connu beaucoup de décès et plus de 1700 tombes anonymes entourent les lieux. Zak récupère même une liste dont 200 décès ont été répertoriés dans la maison de retraite. De plus, il apprend que beaucoup de morts sont issus de meurtres et de suicides.

L’asile de Rolling Hills en photos

En ce qui concerne les phénomènes paranormaux, on parle d’apparitions, de bruits étranges, de voix et beaucoup d’autres manifestations du même genre. L’équipe fait le tour de la bâtisse avec différent témoins qui relatent leur expérience. Certains disent avoir vu des objets bouger tout seul et parlent d’une entité. Elle serait l’âme d’un certain Raymond qui aurait abusé de petites filles. Celui-ci terroriserait aujourd’hui les visiteurs.

Pendant la visite, à plusieurs reprises, l’équipe et certains témoins ressentent un courant d’air glacial et en écoutant l’enregistreur numérique, on entend le premier PVE de l’enquête. Un autre témoin relate qu’on entend un cri d’une vielle femme et ce phénomène serait récurrent, car plusieurs personnes parlent de ce cri perçant. Pour faire encore plus glauque, l’équipe découvre une pièce au sous-sol entièrement dédier à la fête de Noël et c’est dans cet endroit que des PVE d’enfants auraient été enregistrés.

Pour certains témoins, ces voix d’enfants pourraient provenir d’une entité démoniaque. Des ombres auraient aperçu à plusieurs reprises, dont celle de Roy. Les photos de ses apparitions sont vraiment surprenantes. La visite continue et nos trois hommes en apprennent toujours plus, notamment sur une infirmière qui avait la réputation d’être méchante avec les pensionnaires et aurait pratiqué la magie noire. Depuis, on dit qu’elle erre dans ce couloir.

De plus, des rituels de sorcelleries y ont été pratiqués, car on a retrouvé à plusieurs choses le prouvant. Pour tous, l’endroit est terriblement hanté et comme pour prouver tout cela, les trois hommes sont pris de malaises durant la visite.

La nuit tombe sur l’asile Rolling Hills et Zak, Nick et Aaron se font enfermer dans le bâtiment.
Comme à leur habitude, ils débutent par répertorier où les croix ont été placées plutôt et les phénomènes dont ils risquent d’être témoins. Ils commencent par avancer dans le noir et rapidement, ils entendent un bruit de chaise roulante. En se retournant, ils découvrent un fauteuil juste derrière eux et des bruits de pas se font entendre. Ils débutent une séance de PVE en questionnant Roy. Zak décide de prendre des photos pendant que Nick capte une voix étrange.

Soudainement, Zak voit une silhouette. En regardant les photos plus attentivement, le jeune homme s’aperçoit que sur deux d’entre elles, on voit une grande silhouette et pour lui, c’est forcément celle de Roy. Les hommes montent au 2ème étage et continuent leur enquête. Aaron se sent mal à l’aise et en parlant avec ses collègues, les deux autres lui disent qu’eux aussi . De plus, on entend un cri terrifiant résonner dans tout le bâtiment.

A lire aussi : Les photos de fantômes et esprits les plus terrifiantes

Ils se sentent de plus en plus mal, mais continuent d’avancer dans les couloirs. Les bruits et les voix résonnent tout autour d’eux, les portes claquent sans aucune raison et malgré plusieurs vérifications, aucune explication rationnelle n’est trouvée. De plus, plusieurs voix agressives sont enregistrées et plusieurs coïncidences laissent penser qu’ils ont affaire à un démon.

Un enquêteur, Dave, rejoint l’équipe et ensemble, ils se servent de certains appareils particuliers. Nick a l’impression d’être attaqué physiquement et Dave voit un visage juste à ce moment-là. Les phénomènes continuent et s’intensifient durant toute l’enquête et chacun vit des expériences terrifiantes. De plus, grâce à la Spirit Bok, plusieurs voix répondent intelligemment à chaque question.

Nick et Dave se rendent à l’étage de l’infirmière et une voix féminine dit de tuer Zak. Les deux hommes ressentent une présence proche d’eux.
Par la suite, Dave quitte le bâtiment et les trois enquêteurs se séparent. Chacun de leur côté, ils vivent tous plusieurs manifestations étranges. La nuit est intense et riche en expérience. L’enquête se termine au petit matin et nos trois amis quittent le bâtiment.

Pour notre équipe de choc, il ne fait aucun doute que l’endroit est réellement hanté. Les preuves récoltées sont nombreuses et certaines d’entre elles prouvent qu’un esprit maléfique erre dans l’asile Rolling Hills.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de