Les extraterrestres ont-ils construit les pyramides ?

La théorie des anciens astronautes, ou néo-évhémérisme, est une spéculation ufologique selon laquelle les anciennes civilisations ont été en contact avec des « visiteurs » extraterrestres venus apporter sur la Terre le savoir dans les domaines de l’écriture, de l’architecture, de l’agriculture, des mathématiques et de l’astronomie.

Ces « êtres » technologiquement plus avancés que l’Homme seraient devenus, au fil des siècles, des « dieux », ces êtres supra-naturels dont parlent les anciennes mythologies et dont l’archéologie met les cultes en évidence.

Le néo-évhémérisme est souvent attribué à Erich von Däniken mais, si ce dernier l’a amplement popularisé en 19681, la théorie avait toutefois déjà été mise en avant, notamment dans les années 1870-1880 par Helena Blavatsky et son théosophisme, en 1960 par Louis Pauwels et Jacques Bergier, en 1962 par Robert Charroux, en 1965 par Jean Sendy. Elle s’appuie sur une interprétation littérale de textes religieux, ou des découvertes spectaculaires comme les lignes de Nazca ou encore de faux artéfacts comme les crânes de cristal.

Pour la communauté scientifique, la théorie des anciens astronautes n’a aucun fondement, car les éléments archéologiques prétendument inexpliqués ont le plus souvent une explication rationnelle déjà exposée par les archéologues. Ainsi, Jean-Pierre Adam, dans L’archéologie devant l’imposture, explique que la construction de la grande pyramide repose non pas sur un savoir étranger à l’espèce humaine mais bien sur les techniques de l’époque

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de