La CIA (Central Intelligence Agency) est une agence de renseignements qui collecte des informations par le biais de l’espionnage au nom du gouvernement américain. Voulant gagner la guerre froide, les Etats-Unis ont financé la CIA pour faire des expériences à l’insu des citoyens : lavages de cerveaux, manipulation et création d’assassins sous contrôle, planification d’exécution de dirigeants étrangers… jusqu’où sont allées les folies du gouvernement et de la CIA ?

Des recherches consistaient à maîtriser l’art de la manipulation mentale. Les nazis jugés criminels de guerre à Nuremberg étaient pour certains des anciens employés de la CIA. Une compote d’espions et de criminels scientifiques constituaient la force de la CIA qui continuait encore et toujours à développer du matériel chimique et biologique : poison, sérum de vérité… etc.

Les expériences secrètes de la CIA

Frank Olson, responsable du laboratoire de chimie pour le développement d’armes biologiques à usage de la CIA en 1953, a été choqué des expériences réalisées après être allé voir un médecin à New York d’où il n’est plus revenu. Beaucoup veulent faire croire au suicide : Frank Olson serait tombé ou aurait sauté par une fenêtre d’un grand immeuble.

Quel aurait été l’intérêt de la CIA à éliminer Olson ? La question se résout par les expériences de Sarin, une des substances les plus toxiques pour l’homme, testée sur des soldats volontaires, en leur faisant croire que c’était des tests de vaccins contre le rhume, en échange d’une récompense. Ken Hurl, un des soldats cobaye, témoigne du fait que l’expérience avait lieu dans des chambres à gaz et qu’il a appris bien plus tard, que l’expérience consistait à tester la dose nécessaire pour que le Sarin soit mortel. Un des soldats a été tué, et Olson aurait été témoin de cette horreur.

Il a donc commencé à exprimer son mécontentement et à contester les pratiques, suite à quoi il a déposé sa démission. Après celle-ci, Olson est envoyé chez un soi-disant psychologue, et il se suicide quelques jours après.

D’autres tests ont été fait dans le but de programmer des personnes. Il s’agissait de leur fixer des casques avec un appareil audio diffusant des phrases répétées sans cesse pendant des semaines et des semaines. A la fin de cette torture, les sujets subissait un changement de comportement : ils étaient hypnotisés !

Cette méthode permettait de faire assassiner des personnes, mais l’assassin ne devait pas se souvenir de ses actes, de sorte à ce que s’il est capturé et interrogé, il ne pourra rien révéler.

Une programmation sous hypnose ?

A 24 ans, Sirhan, l’assassin de Robert Francis Kennedy (frère du président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy) est présumé avoir été sous hypnose. Il était en transe et semblait incapable d’expliquer son geste. Sirhan aurait été programmé pour assassiner Kennedy.

Trois grandes raisons expliquent pourquoi la CIA pouvait vouloir la mort de Kennedy :
1) Il s’opposait à la guerre du Vietnam alors que beaucoup d’entreprises gagnaient de l’argent sur le dos de ce conflit.
2) Il s’opposait au conflit avec Cuba, il voulait un accord avec Castro et Cuba.
3) Il voulait relancer l’enquête sur l’assassinat de son frère, ce qui rendait beaucoup de personnes nerveuses.

Qu’en est-il de cette théorie de l’hypnose ? Les experts en hypnose disent qu’il n’est pas possible de contrôler quelqu’un à ce point là. De plus, la CIA abandonne ses recherches concernant l’hypnose et la programmation des personnes car elle se rend compte que c’est un projet impossible qui ne risque pas d’aboutir.

Où est le vrai et le faux dans tout cela? Quelles que soient les conclusions, on ne peut ignorer l’inhumanité de la CIA quant à la réalisation de certaine expériences ! Et dire qu’il y a encore plein de détails qu’on ne sait pas…

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de