En 1876 la statue de la liberté a été offerte a l’Amérique pour le 100ème anniversaire de la déclaration de indépendance.

À l’époque c’était la structure la plus haute de New-York, mais certains pensent qu’elle n’est pas ce qu’elle parait être. On raconte que les créateurs de la Statue faisait parti des illuminatis. Un petit groupe secret évoluant au sein de la société secrète des Francs-maçons illuminatis, chose que ceux-ci réfutent. Difficile de savoir car depuis plus de 2 siècles les Illuminatis sont si bien cachés qu’on ignore même s’ils existent vraiment. Quoi qu’il en soit il est temps que vous découvriez les secrets de ce monument emblématique de l’Amérique.

La statue de liberté, symbole de New-York

Le premier des symboles de la statue de la Liberté est un peu oublié de nos jours. Car le but de l’érection de cette statue était de sceller l’amitié entre la France et les Etats-Unis, à une époque où le premier pays redevenait tout juste républicain pour la 2e fois de son histoire et le deuxième entrevoyait déjà sa future puissance mondiale. De nos jours c’est un symbole qui tend à disparaître, surtout dans les moments où les deux pays ont des divergences politiques. D’ailleurs bon nombre d’américains ignorent l’origine de la statue et ne voient en elle qu’une démonstration des prouesses techniques dont est capable leur pays… Ce qui peut faire rire les Français, constructeur de la statue !

Pour être exact lorsque la construction de la statue a été décidée l’idée d’un don de la France aux Etats-Unis n’avait pas été évoquée. On n’en parlait pas, ce symbole d’un don d’un pays à un autre a été évoqué plus tard, pour amadouer les américains et les faire adhérer à ce projet grandiose… pour les français. Car les américains, eux, ne voyait pas l’intérêt de construire une statue à l’effigie de la Liberté sur leur sol, avec une participation financière des américains, alors qu’ils n’avaient rien demandé à qui que ce soit. Le symbole de l’amitié franco-américaine est donc une pure invention des Français pour faire adhérer les américains à sa construction. Mais l’idée première, la principale, c’est la Liberté.

Décryptage de la statue

D’un point de vue symbolique, la fameuse couronne de rayons représente les 7 mers (Pacifique Nord, Pacifique Sud, Atlantique Nord, Atlantique Sud, Océan Indien, Océan Arctique, Océan Antarctique) ou les 7 continents (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Afrique, Asie, Europe, Océanie, Antarctique) du monde.

On retrouve ce symbole sur le Grand sceau de France, le symbole officiel de la République française depuis la Seconde République. L’inscription sur la tablette de la statue est le 4 juillet 1776 (“JULY IV MDCCLXXVI”), le jour de la déclaration de l’indépendance des Etats-Unis, un symbole évident à la gloire des Américains. La statue a à ses pieds une chaine brisée de l’esclavage, symbole de la liberté.

Autre symbole, la position de la statue : A l’entrée du port de New-York, elle a été la porte d’entrée des Etats-Unis pendant des décennies. Et son orientation aussi : Elle fait face à l’Europe, et plus particulièrement à sa réplique parisienne, au pont de Grenelle.

Enfin, et plus pour l’anecdote, il faut savoir qu’il y a une pierre creuse dans le socle, elle contient une copie de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis, scellée le 5 août 1884, et un coffre contenant divers objets ayant appartenus aux participants à l’inauguration du piédestal, en 1886.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de