Le loup-garou de Bedburg

Peter Stubbe était un fermier allemand, un tueur en série et un cannibale, également connu sous le nom de loup-garou de Bedburg. Il assassina 14 enfants  et deux femmes enceintes. Il fut arrêté alors qu’il s’apprêtait à commettre un nouveau crime atroce. En voulant mordre une fillette, alors que cette dernière avait le cou protégée par une pièce de métal, Stubbe se brisa les dents et les villageois l’attrapèrent un peu plus tard alors qu’il tentait de fuir dans la foret. La légende raconte qu’il avait encore sa forme animale peu avant sa capture.

En 1589, Stubbe a eu un des plus sinistres et des plus célèbres jugements de loup-garou de l’histoire. Après avoir été écartelé, il a admis pratiquer la magie noire  depuis ses douze ans. Il a clamé que le diable lui avait donné une ceinture magique, qui lui a permis de se métamorphoser en prenant « l’apparence d’un loup, avide, fort de voracité et puissant, avec les yeux grands et larges, qui miroitaient comme le feu dans la nuit, une bouche grande et large, avec des dents pointues, un corps énorme, et les pattes puissantes. » L’élimination de sa ceinture l’a, dit-il, incité à revenir à sa forme humaine.

Pendant vingt-cinq années, Stubbe avait clamé être « un buveur de sang insatiable » qui s’est gorgé sur la chair des chèvres, agneaux , et des moutons, aussi bien que sur celles des hommes, des femmes, et des enfants. Étant menacé par la torture il a admis avoir tué et mangé quatorze enfants, deux femmes enceintes, et leurs fœtus. Un des quatorze enfants était son propre fils, dont le cerveau a été dévoré.

Stubbe était accusé d’être un meurtrier périodique et un cannibale, mais également d’avoir un rapport incestueux avec sa fille, qui a été condamnée à mort avec lui, et il a ajouté un parent éloigné, qui a été également considéré incestueux selon la loi. En plus de ceci, il a admis avoir eu des rapports avec un succube envoyé à lui par le diable.

Sa condamnation

Son exécution à hauteur de ses abominables crimes est une des plus brutales qui ait eu lieu: il a subi le supplice de la roue. Tout d’abord il fut écorché vif, puis ses membres ont été cassés à coups de maillet. Il a été finalement décapité et a été brûlé sur un bûcher. Sa fille Sybil (Beell) et sa maîtresse Katharina ont été étranglées et brûlées avec lui. Les sources n’indiquent pas leurs crimes à elles.

Comme avertissement contre ce comportement, les autorités locales ont érigé un poteau avec la roue de torture et la figure d’un loup au-dessus, ainsi que la tête tranchée de Stumbb. Ce modus operandi bien précis fut destiné à l’empêcher de ressusciter sous sa forme animale, Stumpp laissa derrière lui un enfant, dont on n’eut aucune nouvelles.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de