Témoignages d’expérience de mort imminente

Selon plusieurs études, en moyenne 4% de la population vivrait ce que l’on appelle une expérience de mort imminente (EMI), soit 2,5 millions de personnes rien qu’en France. Immersion dans un tunnel, rencontre avec des êtres de lumière ou des proches disparus, sentiment d’amour infini… De plus en plus de personnes n’hésitent plus à s’affranchir du regard des autres et à partager leur expérience de « l’au-delà ».

Les expériences de mort imminente

Expérience de mort imminente

Depuis la nuit des temps, des individus ont vécu des expériences de mort imminente, des phénomènes d’expansion de conscience, ou encore des sorties hors du corps.
Nous sommes allés à la rencontre de quelques-unes de ces personnes qui ont accepté de témoigner : qu’ont-elles vécu ? Qu’ont-elles vu ? En quoi ces expériences étaient bien différentes de simples rêves ou d’hallucinations ?

Nous avons également interrogé des psychiatres, des psychologues en milieu hospitalier, et d’autres spécialistes pour tenter de percer la réalité de ces phénomènes.
Que disent ces expériences sur notre conscience et sur la structure de la réalité ?
Comment prendre conscience de la véritable nature de notre être ?

Rappel sur les faits

Une lumière blanche, un tunnel, une sensation de bien-être intense, un sentiment de décorporation… Les symptômes sont récurrents avec une touche de paranormal chez les personnes qui ont déjà fait une expérience de mort imminente (EMI). Des récits qui font échos à un imaginaire commun de la vie après la mort, à un paradis.

Début mai, Trenton, un Américain de 13 ans, s’est réveillé d’un coma en disant qu’il pensait avoir été au paradis. L’occasion de revenir sur ce phénomène encore très peu étudié scientifiquement et pourtant particulièrement intriguant. Les scientifiques ne savent pas concrètement ce qu’il se passe dans notre corps et notre cerveau lorsqu’on fait une expérience de mort imminente.

Elles touchent des patients qui sont dans le coma, qui font un arrêt cardiaque ou qui sont anesthésiés. Dans le monde, environ 4% de la population a déjà fait cette expérience, estiment les spécialistes. On ne sait pas à quel moment précis elle se déroule, si c’est pendant l’arrêt cardiaque par exemple, juste avant de se réveiller d’un coma, au début, ou en plein milieu.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de