Dans la fiction, une guerre interstellaire est une guerre entre combattants dont les quartiers-généraux respectifs se trouvent dans différents système stellaires. C’est un concept populaire en science-fiction, surtout dans le sous-genre du space opera. Une guerre intergalactique désigne une guerre entre combattants de galaxies différentes tandis qu’une guerre interplanétaire désigne une guerre entre combattants de différentes planètes issues du même système.

La guerre, certes, est dangereuse en tous lieux mais encore plus dans l’espace car contrairement au fait de couler un navire ennemi, détruire un satellite n’est pas sans danger : le navire coulera alors que l’explosion du satellite créera des débris spatiaux qui pourront à leur tour détruire un autre engin militaire ou civil causant ainsi une réaction en chaîne.

La littérature sur les guerres interplanétaire se référent souvent à la situation de l’époque à laquelle elle est écrite. Ainsi, en général, les plus vieux romans sont inspirés du système colonial, au niveau politique et économique, de la fin du XIXe siècle et du début du XXe ; la fiction du milieu du XXe siècle est souvent très inspirée de la Guerre froide lors de la militarisation de l’espace avec des analogies peu discrètes du conflit entre le « monde libre » et le bloc communiste, à travers la représentation de la Terre (les « bons ») contre les extraterrestres (les « méchants »). La fiction moderne utilise souvent le conflit pour explorer les faiblesses des humains.

Les plus anciens romans de guerre spatiale se sont limité à l’espace interplanétaire et non stellaire, comme à travers le roman de H. G. Wells, La Guerre des mondes.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de