Les implants extraterrestres, réalité ou affabulation ?

Implants extraterrestres

En 1992, une étude a proclamé qu’environ 3,7 millions d’Américains étaient persuadés d’avoir été enlevés par des aliens, à l’image de Betty Andreasson. On appelle ça le “syndrome d’enlèvement extraterrestre”. Même si jusqu’à nos jours, l’existence des ovnis et des extraterrestres reste contestée. Différentes catégories de personnes ont essayé de prouver que les ovnis existent bel et bien. Mais, il est difficile de convaincre l’opinion publique, trop occupée à vivre sa vie.

Pourtant, des preuves irréfutables ont été avancées. Des personnes ayant été enlevées par des ovnis se sont retrouvées avec un implant dans le corps. On ignore encore comment sont choisis ces personnes et le pourquoi de ces implants. La seule certitude que l’on ait concerne la matière dont sont faits ces implants.

Ils n’ont pas été fabriqués à partir de matériaux d’origine terrestre…

mais plutôt à partir de météorites provenant d’ailleurs. Les personnes kidnappées quant à elles ne se souviennent de ce qui leur est arrivé que dans leurs rêves.

Depuis 1995, une dizaine de personnes aux Etats-Unis ont subi une opération chirurgicale destinée à retirer de leur corps de minuscules et mystérieux « objets ».

Le Dr Roger K. Leir (photo ci-dessous), qui a pratiqué ces extractions pense avoir entre les mains les fruits d’une technologie non humaine. Au yeux de certains, ces objets seraient la preuve d’une intervention extraterrestre.

Fonctionnaire dans le secteur de la défense aux Etats-Unis, Don entend des voix depuis des années. Un jour qu’il se plaint aussi de problèmes dentaires, on réalise une radiographie de sa mâchoire : on découvre alors un minuscule triangle métallique dans son maxillaire inférieur gauche. Depuis l’extraction de ce bout de métal, Don dit ne plus entendre les voix. Affaire classée ? Pas si l’on en croit le Dr Leir ! Car ce dernier a fait analyser, par différents laboratoires, des morceaux de métal extraits dans des circonstances sinon similaires, du moins aussi étrange.

Et il en a conclu ceci :

Ces objets sont d’une nature mixte, bio-minérale; ils ont été manufacturés en vue d’être tolérés par un organisme pendant des années; ils ont été connectés au système nerveux de leurs hôtes; enfin, leur sophistication rendrait improbable une fabrication humaine.

Le Dr Leir rapporte tout cela, ainsi que l’histoire de Don et sept autres cas semblables, dans Ovnis & Implants, publié en 1999. Il est spécialiste également en podologie et chirurgie du pied. En 1995, Derrel Sims, un enquêteur ufologue texan, lui soumet un cas assez particulier : une personne, qui pense avoir été enlevée par des E.T des années auparavant, présente à la radiographie un petit objet dans le pied.

Que sont les implants extraterrestres ?

Leir accepte d’extirper l’objet, mais il sait que des opérations de ce type ont déjà été effectuées et que, au contact de l’air, les objets retirés se sont désintégrés, liquéfiés ou vaporisés.

Il met alors au point un protocole d’extraction qui prévoit notamment de recueillir un peu de sérum du patient afin d’y conserver l’objet mystérieux.
C’est ainsi que, le 19 Août 1995, il ôte deux pièces métalliques du pied gauche de Patricia, 52 ans, et une de la main gauche de Peter, 47 ans.
Suivront des extractions d’autres objets d’une épaule gauche, d’une jambe gauche, d’un maxillaire gauche…Toujours le côté gauche, celui du cœur. Entre 1995 et 2001, Leir procédera, en tout, à dix opérations de ce genre.

Le 1er objet repéré dans le pied de Patricia a la forme d’un T de 5 mm de haut ; le second, cinq fois plus petit, a celle d’un pépin de melon.
Quand le chirurgien touche l’un des objets de la pointe de son bistouri, Patricia ressent une douleur intense. On procède donc à une injection supplémentaire de lidocaïne.

Mais lorsque la lame touche de nouveau l’objet, elle continue à provoquer une douleur, très localisée. Leir finit par sortir le T : celui-ci est entouré d’une sorte de membrane gris foncé, qui brille…et résiste au scalpel.

La même membrane enveloppe l’objet en forme de pépin, et le même « pépin de melon » sera extrait de la main de Peter.

Des implants extraterrestres

Le Dr Leir prélève sur les patients les tissus qui étaient accrochés à la membrane et les envoie au laboratoire sous la mention : « Parties molles dans l’environnement d’un corps étranger ».

Les analyses font état de l’absence de réaction inflammatoire et notent la présence de cellules nerveuses- ce qui expliquerait la douleur ressentie au contact du bistouri.
Quant à la membrane gris foncé, elle est constituée de trois protéines qui, séparément, sont normalement présentes dans le corps humain, mais qui n’y sont jamais assemblées entre elles. Et cet assemblage, ce composé poly-protéinique, résiste à une lame de scalpel !
De minuscules ouvertures permettent à la membrane de « s’amarrer » à l’objet qu’elle enveloppe. Au cours des dix opérations qu’il pratiquera, Leir extraira au total sept objets métalliques recouverts d’une membrane (toujours formée des mêmes constituants), deux objets non-métalliques et sans membrane, et un simple morceau de verre.

S’il a accepté de pratiquer de telles extractions, c’est que le Dr Leir n’est pas hostile à l’ufologie.

Enlèvement et implants extraterrestres

Son cousin est K. Ring, un psychologue connu pour ses travaux sur les expériences de mort imminente (EMI) ; il a notamment établi des rapprochements entre des récits d’EMI et des « témoignages » de personnes qui disaient avoir été enlevées par des extraterrestres.

Leir a lui-même vécu une EMI et il s’intéresse aux Ovnis depuis que son père est rentré, un jour, à la maison avec un journal dont la une titrait : « L’Air Force récupère les débris d’un disque volant à Roswell ! ».
Ses deux premiers patients, Patricia & Peter, auraient tous deux vécu des épisodes d’enlèvement (abduction en anglais) par des E.T…En 1969, alors qu’ils font du camping, Patricia, son mari et ses enfants auraient été réveillés par l’arrivée d’un ovni.

Quelques instants plus tard, ils se seraient tous retrouvés en état de choc, sans le moindre souvenir de ce qui s’était passé entre-temps.

Patricia aurait vécu une autre « rencontre rapprochée » l’année suivante. Quant à Peter, il raconte qu’une nuit de 1954, il avait 6 ans alors, des lumières l’auraient attiré hors de sa maison. Après avoir vu un ovni, il aurait ressenti une vive douleur à la main gauche. De tels souvenirs ne sont pas toujours considérés comme crédibles. Mais les objets récupérés dans le pied de Patricia et dans la main de Peter sont bien réels. A propos de ses patients, Le Dr Leir, en 1998, écrit ceci :
« Certains ont un souvenir conscient de la façon dont ils pensent que l’objet est entré dans leur corps par contre chez d’autres, les objets ont été découverts par hasard ». L’une de ces personnes a eu un accident de voiture à la suite duquel on a fait une radio de son avant-bras, et le médecin lui a dit : « mon Dieu ! quand avez-vous été opéré de la main ? »

Le patient a répondu : « Je n’ai jamais été opéré ».
Le médecin a alors insisté, lui montrant le cliché : « Vous l’avez certainement été puisque vous avez un dispositif de stabilisation des os, ici-même ».
Le patient n’a pu que lui répéter qu’il n’avait jamais subi d’opération…Par la suite le Dr Leir collaborera avec l’écrivain Whitley Strieber en 1998 sur ces travaux dans le livre Confirmation. En février 1999, la chaîne NBC consacre une émission spéciale à une opération d’extraction ; au même moment, Leir sort un second ouvrage, The Aliens and the Scalpel.

Cette médiatisation ruine ses chances de publier ses études dans une revue scientifique. La compétence médicale et l’honnêteté du docteur sont alors mises en cause. L’équivalent californien du conseil de l’ordre des médecins ressort une ancienne plainte portée contre lui… et lui interdit d’exercer sa profession pendant 3 ans ; cette suspension sera finalement annulée dès l’été 1999.

En 2000, son livre The Aliens and the Scalpel ressort dans une édition augmentée : Alien Implants. En 2003, l’ouvrage est enfin publié en France, sous le titre Ovnis & Implants. A cette occasion, la prestigieuse Society for Scientific Exploration invite le Dr Leir à exposer ses travaux lors de son congrès annuel, qui se tient à Paris en 2003. Revirement de la communauté scientifique ? Comme le résume le Dr Jacques Costagliola, les cas exposés par le Dr Leir soulèvent de vraies questions : « Il n’y a pas de réaction inflammatoire autour du corps étranger, ni de rejet, ni d’enkystement.

La présence de neurones dans le tissu cellulaire sous-cutané est aberrante. La combinaison de protéines constituant la membrane qui entoure les objets est unique en biologie. […]

La membrane est dure et insécable, mais se transforme en gelée dans un liquide et devient parfois transparente. On ne trouve pas de cicatrice, de « porte d’entrée » de l’objet sur la peau des hôtes. Les objets sont faits dans des alliages très particuliers de métaux et métalloïdes ; certains sont magnétiques ou magnéto-conducteurs, et virent au vert fluorescent à la lumière noire ».

A quoi ressemblent ces objets ? Il y a des pépins, des triangles, des microbilles, des T ( ces derniers sont composés de plusieurs pièces microscopiques ), leur taille varie de 1 à 10 mm. Et de quoi sont-ils faits ? Trois sphères blanches non métalliques sont constituées de nombreux éléments atomiques ; placées dans le sérum du patient, elles prennent un aspect gélatineux ; à l’air libre, elles redeviennent rigides.

 Certains objets sont formés de composants évoquant ceux que l’on trouve dans les météorites.

Le laboratoire New Mexico Tech propose une analogie avec les céramiques utilisées en dentisterie, mais Leir rejette cette hypothèse, puisque ces matériaux provoquent des réactions inflammatoires- or, ses patients ne présentaient aucune réaction de ce type.

D’autres implants, transmis au laboratoire de Los Alamos, contiennent du fer, du calcium, de l’aluminium, du baryum, mais aussi de l’europium, du ruthénium, du samarium.

Ces trois derniers éléments n’existent pas sur Terre à l’état individuel, juste en mélange dans des minerais, et leur extraction est délicate.

L’observation au spectroscope fait apparaître des structures inclues dans les objets : tige, cœur…Certains implants créent un champ magnétique tant qu’ils sont dans le corps du patient mais ce magnétisme disparaît une fois qu’ils en ont été extraits. Bref, selon le Dr Leir, « rien dans ces objets n’indique une technologie connue ».
Quant aux patients, que sait-on d’eux ? D’abord, certains d’entre eux racontent avoir été mis en présences d’extraterrestres. Ensuite, les analyses biologiques montrent que leurs tissus, entre la peau et l’implant, ont été exposés à un rayonnement ultraviolet très localisé et très court.

Et puis, leur peau marque une petite dépression au niveau de l’objet ; enfin, tous mangent exagérément salé, et tous ont eu des réactions anormales aux anesthésiques. A la lumière de tels éléments, le Dr Leir privilégie l’hypothèse d’une greffe bio-minérale qui utiliserait les constituants de l’hôte pour neutraliser son système immunitaire.

Les hommes en noir (dit “Men In Black”) sont-ils extraterrestres ?

Les hommes en noir sont-ils extraterrestres ?

Le phénomène des Hommes en noir est un phénomène déroutant. Ces créatures possèderaient toutes les apparences d’un être humain, mais de nature non terrestre, et qui feraient irruption dans la vie des témoins et des chercheurs d’ ovni.

Si l’on étudie le phénomène de plus près, on constate qu’il existe deux types de visites d’Hommes noir…

En effet, si ceux-ci prétendent toujours posséder une identité humaine, dans certains cas cette identité semble au premier abord plausible ce n’est qu’après vérification que l’on s’aperçoit que l’identité déclinée était fausse et que ces hommes ont une connaissance inexpliquée de certaines informations.
Dans d’autres cas, au contraire, leurs apparitions foisonnent de détails invraisemblables.

Si l’on rassemble les informations que l’on possède sur les diverses apparitions d’Hommes en noir, on constate que les récits varient d’un cas à l’autre quant aux détails, mais on retrouve -toujours la même trame.

En général, les Hommes en noir se manifestent peu de temps après qu’un ovni ou une rencontre avec un extraterrestre a été signalé.

Il s’agit soit d’une visite, soit d’un appel téléphonique a la personne qui a rencontré le phénomène extraterrestre, ou à une personne enquêtant sur l’affaire.
Lorsqu’ils apparaissent, ils sont vêtus de noir ou portent un uniforme militaire. Ils se déplacent souvent dans une voiture d’un modèle très ancien, mais paraissant neuve.

Certains Hommes en noir présentent des papiers d’identité, mais ceux-ci s’avèrent toujours faux par la suite.

Les Hommes en noir semblent toujours posséder des renseignements détaillés concernant la victime et l’expérience qu’elle a vécue, renseignement connus de la victimes seule.
Etant donné que la visite intervient la plupart du temps quelques heures Seulement après l’incident de l’ovni, comment font-ils pour obtenir ces renseignements si rapidement ?

Qui sont ces hommes en noir ?

Certaines personnes pensent qu’il s’agirait d’agents d’une section spéciale du gouvernement, d’autres qu’il s’agirait de créatures non humaines (de part leur démarche et manières quelque peu étrange par moment).
L’existence même de ces agents est un objet de très nombreux débats. Certains pensent que le fait d’avoir recours aux MIB serait une excuse pour prouver une éventuelle rencontre avec des extraterrestres. Mais il reste très difficile de savoir dans quels cas cela s’est produit.

Il semblerait qu’ils ne soient pas très à l’aise avec certains objets de la vie quotidienne tels que les stylos, les ustensiles etc…

De plus, leurs habits, leur voiture et leur langage semblent comme sortie d’une autre époque. Langage qui pour certaines personnes donne l’impression d’être un langage “électronique”.

Selon certains ufologues, les seules personnes ayant accès a ce genre d’informations sont des agents secrets du gouvernement. Ils estiment que ces mystérieux étrangers participent à une campagne de désinformation visant à dissimuler la nature véritable de certaines opérations secrètes menées par les services officiels, comme des opérations militaires ultra secrètes, par exemple.
Par ailleurs, un certain nombre d’ufologues sont convaincus que les gouvernements cherchent à empêcher la population de découvrir la vérité sur les ovnis.

Dans cette hypothèse, les Hommes en noir feraient partie d’une conspiration gouvernementale, investit par les services secrets et destinée à manipuler les témoins d’apparitions d’ovnis et les enquêteurs.
Les chercheurs se sont penchés sur plus de trente cas de visites d’Hommes en noir. Ils se montrent parfois seuls mais, le plus souvent, ils sont par groupes de trois. Ils manifestent une grande perplexité devant des objets aussi banals pour nous qu’un stylo ou des couverts.
Il semble que leur mission soit de dissuader les gens de parler des ovnis ou de chercher à se renseigner sur eux.
Une théorie ancienne et tenace tient les Hommes en noir pour des agents du gouvernement désireux d’étouffer la vérité sur les ovnis.

– 3 cas concrets d’apparitions d’hommes en noir

La vedette de Floride en 1951

En 1951, aux larges des côtes de la Floride (Etats-Unis), l’équipage d’une vedette aperçoit un ovni. A ce moment, un avion surgit à l’horizon et le mystérieux objet s’éleva dans l’air et disparût en quelques secondes. A peine la vedette avait-elle regagné son port d’attache à Key-West (extrême sud de la Floride), que les membres de l’équipage furent accostés par un groupe d’hommes à l’allure officielle vêtus de noir. Ils posèrent un grand nombre de questions concernant leur observation. Selon un des témoins, on aurait dit que ces hommes tendaient à discréditer la validité des faits relatifs à l’observation.

L’article de “Space Review” en 1953

Tout commença avec l’affaire “Albert K. Bender” qui éditait une petite publication: “Space Review” dans laquelle “est annoncée que la recherche sur le mystère des soucoupes volantes approche ainsi que les étapes finales menant à la solution,. De même que le mystère des soucoupes volantes n’est plus un mystère. Il aurait reçu la visite de trois hommes qui lui auraient confirmé qu’il a raison au sujet de sa théorie sur les ovnis, mais qui lui ont fait suffisamment peur pour qu’il ferme immédiatement son organisation et cesse la publication du magazine. Bender “avait été terriblement effrayé” et “n’a réellement plus pu manger pendant des jours” a été confirmé par ses amis et associés: “Bender était un homme changé après que ces hommes en noir lui aient rendu visite.

Les représailles du docteur Reilly

Troisième exemple, celui du docteur Reilly H. Crabb, directeur de la “Borderland Sciences Research Foundation Inc.” de Vista en Californie. Dès qu’il reçut la lettre d’un ami lui certifiant avoir été témoin avec un collègue, d’un décollage d’un ovni, le docteur Crabb fut constamment harcelé au téléphone. Sans cesse, une voix masculine lui conseillait de ne pas rendre public le témoignage de son ami ! Ensuite, il échappa de justesse à un attentat sous les roues d’une limousine noire. Peu après, un individu fit feu sur lui, alors qu’il prenait un café dans son local habituel. Pour couronner le tout, sa maladie entraîna la perte de son emploi à l’université. Il connut par la suite de graves soucis familiaux, et tous ses déboires entraînèrent en fin de compte le départ de son épouse.

Faut-il alors croire aux hommes en noir ?

La principale faiblesse de cette théorie réside dans le fait que les vagues menaces proférées par les hommes en noir ne sont jamais mises à exécution. En effet, ceux qui ont refusé de se conformer à leurs instructions n’ont jamais plus été inquiétés par la suite.

MIB, agents humains ou extraterrestres, la réponse ne nous parviendra peut-être jamais tant le manque de preuves est quasi totale. Tout ce que nous avons, ce sont les témoignages des personnes qui les ont rencontré.
Mais comme dit plus haut, ils auraient très facilement pu faire appelle à cette histoire pour donner plus de crédit à une observation à laquelle ils auraient été témoins.

Il ne reste plus qu’à attendre et espérer, qu’un jour, des preuves plus concrètes nous parviennent…

Les hommes en noir se font passés pour des officiels du gouvernement, des associations ufologiques… Ils intiment l’ordre aux témoins de ne pas évoquer leur observation d’OVNI et réclame d’éventuelles preuves matérielles. Menaces, intimidations et manipulations psychiques surnaturelles, ils déconcertent les témoins, les inquiètent, et donnent l’impression de cauchemar ressenti par le témoin. Ils sont souvent deux ou trois

Teint cadavérique ou olivâtre, regard hagard, vide et sans âme, démarche hésitante, rigide, maladroite et timbre de voix monotone, ces êtres à l’allure inquiétante seraient vêtus de costumes, cravates et chaussures noirs, de chemises blanches et quelque fois d’un chapeau noir sans oublier leurs lunettes sombres. Ils auraient à leur disposition des voitures neuves avec de fausses plaques d’immatriculation.

Ces étranges êtres à l’apparence sinistres et démodés sont décrits comme ayant une morphologie et des attitudes bizarres, et s’exprimeraient avec difficultés. Ils peuvent néanmoins quelques fois s’exprimer parfaitement.

On remarque chez les témoins des prises de conscience tardives du phénomène comme s’il y avait eu des manipulations mentales pour leur faire oublier la rencontre, trait que l’on retrouve lors des récits d’abduction. Les Hommes en noir semblent manipuler le temps, l’espace et la psyché humaine, tout comme les OVNI, et le cas vécu de Bernard Bidault. Certains parlent de visiteurs temporels.

Après leurs rencontres avec des témoins, ils ne laissent aucune trace permettant de reprendre contact avec eux. La plupart des personnes ont eu l’impression que ces entités se dématérialisaient juste après leur visite.

Les extraterrestres nous laissent des messages cachés

Les extraterrestres nous laissent des messages cachés

https://www.dailymotion.com/video/x4usj7o_alien-theory-s09e07-les-messages-caches-alien-messages_tv

Nos textes religieux les plus sacrés et nos monuments les plus anciens cacheraient des messages secrets qui pourraient révéler le but ultime de notre existence… Sommes-nous désormais capables de décoder ces messages ?

Prenons pour exemple les Pyramides : Depuis des siècles, elles fascinent l’humanité et régulièrement, de nouvelles théories les concernant viennent s’ajouter aux nombreuses existantes.
Cette théorie du message d’avertissement repose sur l’hypothèse que la grande pyramide du site de Gizeh, Khéops, renfermerait un message d’alerte qui nous préviendrait d’un cataclysme à venir tel qu’un nouveau déluge prévu par les cycles astronomiques.
Selon la théorie, les pyramides auraient été construites par une civilisation avancée qui aurait été anéantie suite à une catastrophe planétaire…

La série “Alien Théory”

“Alien Theory” est une série documentaire dont le but est de réexaminer les grandes étapes de l’histoire de l’humanité à la lumière d’une théorie récente, dite des “anciens astronautes”. Selon cette thèse, la planète Terre aurait été visitée par des extraterrestres à de multiples reprises depuis l’aube des temps, et ces mystérieux visiteurs auraient exercé une influence considérable sur la destinée des hommes.

Rompant volontairement avec le discours historique traditionnel, l’émission prend le pari risqué d’expliquer un certain nombre d’événements historiques à travers l’action de créatures venues d’ailleurs, en se basant sur divers documents ou traces archéologiques. Différents épisodes tentent ainsi de relier à une cause extraterrestre la disparition soudaine des dinosaures, l’édification des pyramides d’Égypte, ou même la constitution des États-Unis et la Seconde Guerre mondiale.

Si les Anunnaki étaient des extraterrestres ?

Si les Anunnaki étaient des extraterrestres ?

https://www.dailymotion.com/video/x4nmjb0_alien-theory-s06e03-l-influence-des-anunnaki-the-anunnaki-connection_tv

A Sumer, en Mésopotamie antique, les premiers pas de la civilisation humaine étaient réalisés : écriture, agriculture, sciences, constructions, écoles … Dans les récits les plus anciens de la mythologie mésopotamienne, les Sumériens attribuent les mérites de ces progrès aux Anunnakis : la classe dirigeante des Dieux. Lorsque ces grands dieux ailés venaient séjourner dans leurs temples, les Sumériens venaient leur demander conseils. Ces visiteurs célestes sont-ils vraiment une légende ? La civilisation a-t-elle fait d’énormes progrès, il y a 5 000 ans, en raison de leur présence ?

“Alien Theory” est une série documentaire dont le but est de réexaminer les grandes étapes de l’histoire de l’humanité à la lumière d’une théorie récente, dite des “anciens astronautes”. Selon cette thèse, la planète Terre aurait été visitée par des extraterrestres à de multiples reprises depuis l’aube des temps, et ces mystérieux visiteurs auraient exercé une influence considérable sur la destinée des hommes.
Rompant volontairement avec le discours historique traditionnel, l’émission prend le pari risqué d’expliquer un certain nombre d’événements historiques à travers l’action de créatures venues d’ailleurs, en se basant sur divers documents ou traces archéologiques. Différents épisodes tentent ainsi de relier à une cause extraterrestre la disparition soudaine des dinosaures, l’édification des pyramides d’Égypte, ou même la constitution des États-Unis et la Seconde Guerre mondiale.

Le premier message extraterrestre

Le premier message extraterrestre

https://www.dailymotion.com/video/x2odyfj_premier-contact-le-message_tech

Une civilisation extraterrestre est arrivée sur nos côtes, mais sont-ils des amis ou des ennemis ? La technologie mystérieuse des extraterrestres se propage sur Terre et sème la panique. Sont-ils venus pour partager leur technologie ou piller les ressources de la Terre ?

Les êtres humains prennent le pari de comprendre les véritables intentions de ces visiteurs étrangers.

Une foule de chercheurs, savants et auteurs se réunissent pour comprendre les implications philosophiques de ce premier contact et pour nous aider à reconnaître une forme de vie que nous ne connaissons pas.

Et si nous recevions un message du cosmos ? Des scientifiques et des écrivains, en coopération avec le SETI et le fils de Carl Sagan, analysent l’impact d’un tel événement.

Des preuves de l’existence extraterrestre retrouvées au Far West

Des preuves de l'existence extraterrestre retrouvées au Far West

https://www.dailymotion.com/video/xy4d46_alien-theory-s03e01-la-face-cachee-du-far-west-fr-hd_webcam

D’anciens théoriciens croient avoir été visité sur terre par des aliens depuis des milliers d’années. Si oui, pourrait-on trouver des preuves dans les histoires du Far West d’Amérique ?

Au Texas, un cimetière local prétend détenir le corps d’un alien dont le vaisseau s’écrasa en 1897.

En Utah, un pétroglyphe représentant des êtres étranges portant ce qui ressemble à une combinaisons spatiales.

En Californie du sud, les éleveurs du 19ème siècle ont rapporté avoir vu une créature d’un autre monde émergent d’Elizabeth Lake.

Et même à Tombstone, en Arizona, la maison de Wyatt Earp et le site de la fusillade à l’OK Corral, les cowboys ont affirmé avoir tiré sur un géant, d’oiseaux métalliques serait-ce des contes de feu de camp tout simplement ? Ou bien les cowboys et les peuples natifs de l’ouest américain sont entrer en contact avec des êtres extraterrestres provenant d’un autre monde ?