Enquête sur la terrible créature, El Chupacabra

Nous sommes en 1995 à Porto Rico en Amérique Latine. Une vague de mort d’animaux semble inquiéter une large population: chevaux, oiseaux, mais surtout des chèvres, avec sur chaque carcasse découverte un trou dans le cou permettant à l’animal de se vider de son sang. Bientôt une créature effrayante révèle son identité: El chupacabra.

En quelques semaines, le fléau se propagea dans l’île, et prit des proportions presque épidémiques.

El Chupacabra
Illustration d’un El Chupacabra

En 1995, suite à une nouvelle vague de mort d’animaux, l’observation des carcasses montre sur chaque animal un trou au niveau du cou ayant permis au sang de s’écouler. Dans les cas les plus extrêmes, l’animal est vidé de certains de ses organes.

Ces meurtres font alors de nouveau penser à “El vampiro de Moca“, et les rumeurs vont bon train. L’une d’elle tient du Folklore Sud Américain où il est question de “l’homme moustique”, dont la façon de tuer est presque semblable: il vide les animaux de leur sang, à la seule différence que l’Homme moustique ne le fait non pas avec les crocs, mais avec son nez.

Pour d’autres, il s’agirait d’une créature venue d’une autre planète, dont l’apparence rappellerait celle de l’extra-terrestre de Roswell

El Chupacabra, le “suceur de chèvre”

Chupacabra

Finalement, c’est une personnalité de la télévision américaine du nom de Silverio Pérez qui sur le ton de la plaisanterie utilisa le terme d’El Chupacabra, signifiant “suceur de chèvre”, puisque la majorité des animaux retrouvés morts sont en réalité des chèvres.

On organisa des patrouilles de nuit. Les animaux furent placés sous bonne garde. Mais six mois s’écoulèrent sans que personne ne vit jamais le « suceurs de chèvres » en chair et en os.

Le Chupacabra est une créature qui est décrite par des témoins comme ayant des yeux rouges, deux trous pour les narines, une bouche avec des crocs saillants vers le haut et vers le bas et serait couverte de poils noirs. Elle ressemble selon certains à une chauve-souris ou au prétendu extraterrestre de l’Affaire de Roswell.

Créature El-Chupacabra

Elle fait partie de la culture populaire dans toute l’Amérique latine, notamment au Mexique et sur l’île de Porto Rico. L’animal se nourrirait en suçant le sang des animaux de ferme comme les chèvres ou les vaches en faisant des trous parfaitement circulaires dans le cou jusqu’au cervelet tuant l’animal en ne provoquant aucune souffrance.

Les scientifiques ont cherché une hypothèse pour apporter des explications à la créature aperçue. Il serait en effet question de canidés victimes d’une forme de gale aiguë. Cependant, les prélèvements effectués sur la créature tuée au Texas ne rapporte aucune trace de gale.

Et vous? Croyez-vous en l’existence d’El Chupacabra?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de