Egypte antique, le secret des hiéroglyphes

Apparue à la fin du IVe millénaire avant notre ère en Haute-Égypte‎, l’écriture hiéroglyphique est utilisée jusqu’à l’époque romaine, soit pendant plus de trois mille ans. La connaissance des hiéroglyphes se perd avec la fermeture des lieux de culte païens par l’empereur Théodose 1er, vers 380 après J.C.

L’expédition en Égypte de Napoléon Bonaparte est un événement essentiel dans l’histoire du déchiffrement des hiéroglyphes. En marge des opérations militaires, ils dessinent, cartographient, fouillent et redécouvrent les splendeurs longtemps oubliés de la civilisation égyptienne antique. Mais les plus grands secrets des pharaons sont enfermés dans l’indéchiffrable écriture hiéroglyphique.

Egypte hieroglyphes

Egyptian hieroglyph

La pierre de Rosette

C’est lors de cette expédition, en 1799, qu’est découverte la fameuse pierre de Rosette, sur laquelle est gravée une proclamation du pharaon Ptolémée V, rédigée en trois langues, le grec, le démotique et le hiéroglyphique. Elle fut la pièce maîtresse dans le déchiffrement de l’égyptien hiéroglyphique.
C’est le Français Jean-François Champollion, qui après huit années de travail acharné, annonce à la communauté scientifique qu’il en a percé le secret.

L’Egyptologue Jean-François Champollion, présente alors devant l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres de Paris, son mémoire sur l’écriture égyptienne, dévoilant ainsi les mystères des hiéroglyphes. Ses découvertes lui valent l’admiration de tous les scientifiques de l’époque.

Quand Champollion cassa finalement le code de la Pierre de Rosette, il fut enfin capable de rendre compte de l’Histoire de l’Egypte Ancienne, mais sa découverte mit longtemps à être acceptée, notamment par l’Eglise Catholique qui avait peur qu’il ne découvre la date fatidique de la fin du Monde…

Pierre de Rosette Hiéroglyphe
La pierre de Rosette sur la place des écritures à Figeac

De quand datent les hiéroglyphes ?

L’écriture égyptienne ancienne est apparue voici environ 5100 ans, avec la première dynastie royale. Cependant, une découverte effectuée au sud de Louxor montre que des ébauches de hiéroglyphes remontent encore un peu plus loin dans le temps. Sur une falaise, près du village d’Al-Khawi, des archéologues ont en effet eu la surprise de trouver des signes vieux de 5250 ans et haut de soixante centimètres.

Ces dessins gravés représentent notamment des cigognes et des ibis chauves – figures d’animaux que l’on retrouvera ensuite dans l’écriture hiéroglyphique. Les dessins de la falaise d’Al-Khawi apparaissent donc comme les plus anciens proto-hiéroglyphes connus. [Source]

 

1
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Marie67800
Invité
Marie67800

Super intéressant merci