5 scénarios catastrophes de fin du monde

Supervolcans, astéroïdes ou pandémie mondiale… La fin du monde ne doit pas être prise à la légère rappellent certains chercheurs. Cette petite vidéo présente 5 scénarios apocalyptiques les plus probables. Car pour qu’il soit possible de se préparer, ou du moins de parer l’éventualité d’une catastrophe d’ampleur inédite, il faut se renseigner sur ce qui attend tôt ou tard l’espèce humaine.

1) Une guerre nucléaire

Fin du monde Guerre Nucléaire

La bonne nouvelle dans ce cas tient au fait qu’une guerre nucléaire ne pourrait mettre fin à l’humanité que dans des circonstances très spéciales. Les frappes limitées, comme les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki par les Etats-unis lors de la Seconde Guerre Mondiale, ne suffiraient pas à éradiquer la race humaine. Même des échanges beaucoup plus significatifs ne suffiraient pas:  Même si l’ensemble des populations entières de l’Europe, de la Russie et des Etats-Unis étaient engagées dans une guerre nucléaire, il serait physiquement impossible de mettre fin à l’humanité en raison de la dispersion de la population et du trop faible nombre de missiles présents dans l’existence. En bref, le niveau d’impact mettant fin à toute vie décrit par les auteurs ne pourrait être atteint.

Alors pourquoi la guerre nucléaire fait-elle partie de la liste ? En raison de la possibilité d’un hiver nucléaire. Ceci pourrait se produire si un nombre suffisants de bombes nucléaires explosait. Les températures du globe pourraient chuter de façon rapide et spectaculaire, perturbant la production alimentaire et rendant donc la vie humaine quasiment impossible. Il n’y a aucune certitude sur ce phénomène ni sur le niveau d’intensité nécessaire d’une guerre nucléaire pour qu’il se produise. Mais si l’hiver nucléaire est possible, cela signifie que d’importants échanges nucléaires seraient une cause probable de l’extinction humaine.

2) Une pandémie mondiale

Fin du monde Pandémie mondiale

Comme pour la guerre nucléaire, il ne s’agit pas des formes de pandémies que l’on a connues. Dans le passé, des pandémies comme la peste noire ou la grippe espagnole ont certes tué des dizaines de millions de personnes mais sans réussir à éradiquer la civilisation. Les auteurs s’intéressent donc à un scénario encore plus catastrophique. Mais cela est-il possible ? La médecine s’est considérablement améliorée depuis la grippe espagnole.

Mais il y a le revers de la médaille, les transports sur grandes distances ont augmenté et de plus en plus d’individus vivent dans des zones urbaines denses. Cela augmente la probabilité d’une transmission à travers le monde. Cependant, même si une pandémie tue la plupart de l’humanité, certaines personnes immunisées contre la maladie seront surement épargnées.

Le risque n’est donc pas uniquement la simple contagion à travers le monde. En réalité, le risque réel demeure surtout dans le fait que la pandémie parvienne à tuer assez de personnes pour que les rudiments de la civilisation (l’agriculture principalement) ne puissent être maintenues provoquant la mort des survivants.

3) Un impact d’astéroïde majeur

Fin du monde Impact Astéroïde

Les principaux impacts d’astéroïdes ont déjà causé des extinctions dans le passé. Le plus célèbre, l’impact de Chicxulub il y a 66 millions d’années, est largement soupçonné d’avoir éradiqué les dinosaures de la surface de la Terre (d’autres théories évoquent plutôt l’impact d’un volcan).

Un impact futur pourrait avoir un effet similaire. Du côté des bonnes nouvelles, la NASA est assez confiante dans sa capacité à suivre les astéroïdes de tailles suffisantes et donc capables de perturber sérieusement la vie humaine lors de l’impact.

De plus, elle semble être en mesure de détecter de plus en plus d’astéroïdes. Les scientifiques travaillent également sur les moyens permettant de détourner les astéroïdes susceptibles d’avoir un effet dévastateur sur Terre, comme par exemple envoyer un engin spatial sur l’un d’entre eux pour pouvoir dévier sa trajectoire en dehors de la Terre.

4) Les supervolcans

Fin du monde Supervolcans

Comme avec les astéroïdes, de précédentes éruptions volcaniques ont provoqué des extinction de masse. Par exemple, l’extinction Permien-Trias, il y a 252 millions d’années, est à l’origine de la disparition de 95% des espèces marines et de 70% des espèces vivants sur les continents.

Or, cette extinction aurait été causée par l’éruption d’un volcan. Les éruptions peuvent provoquer un refroidissement global significatif susceptible de perturber la production agricole. Elles sont pratiquement impossible à prévenir mais elles sont également extrêmement rares.

5) L’intelligence artificielle

Fin du monde Intelligence Artificielle

Le rapport s’intéresse également aux progrès exponentiels de l’intelligence artificielle. Une fois que les programmes informatiques seront eux-mêmes capables d’enseigner l’informatique, ils pourront utiliser ces connaissances pour s’améliorer, entrainant une spirale de superintelligence.

Si l’intelligence artificielle reste « amicale » avec les humains, ce serait une très bonne chose en vue d’accélérer la recherche dans une variété de domaines. Le risque est que l’intelligence artificielle n’ait que peu d’utilité pour l’homme et qu’elle en vienne, soit par malveillance, soit par nécessité, à nous détruire.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de